Le Bouillon Blanc Verbascum Thapsus

Famille des Scrophulariacées

Synonymes : Herbe de Saint Fiacre, Cierge-De-Notre -Dame, Herba Luminaria, Molène, Bonhomme, Fleur de Grand Chandelier, Oreille de Saint Cloud.

Partie utilisées : les fleurs, les feuilles, parfois la racine.

Dioscoride recommandait déjà, au 1er siècle apr. J.-C., le bouillon blanc contre toutes les affections pulmonaires, ainsi que Pline l'Ancien son contemporain.

Au Moyen Age elle était utilisée comme torche :  à maturité , sa hampe florale peut atteindre deux mètres. Pour cela, il fallait en retirer les feuilles et l'enduire de poix. Cet usage lui a valu ses noms de "Herba Luminaria" ou Cierge-De-Notre-Dame".

Au XIIe siècle, Sainte Hildegarde de Bengen considérait ses fleurs comme remède infaillible de l'enrouement, les extinctions de voix et la poitrine. Il fallait le cuire avec du fenouil et du vin. Cuit avec de la viande, du poisson, ou en gâteau serait un bon antidépresseur.

Plus tard, Dodoens  (1517-1587) énumère de nombreux usages suivant les recommandations de Dioscoride :

-la racine avec du vin soigne la diarrhée.

-la racine bouillie avec de l'eau soigne la dépression et la vieille toux.

-la racine en décoction apaise les maux de dents, les inflammations et ulcères des glandules du gosier.

-les fleurs jaunes servent à teindre les cheveux.

-les feuilles en cataplasme soignent les hémorroïdes et en compresses sur les plaies ulcérées.

 

Retour